Macérat essentiel de Centella

La Centella asiatica améliore la guérison des plaies et augmente la production de collagène. Des études révèlent son action sur l’insuffisance veineuse, les vergetures ainsi que sur les pathologies cutanées chroniques, l’eczéma, le psoriasis.

Le macérat essentiel de Centella s'applique quotidiennement sur le visage et le corps pour régénérer, revitaliser et raffermir votre peau. 

 

Macérat essentiel

L'innovation des macérats essentiels réside dans l'utilisation de l'huile essentielle de Niaouli comme support d'extraction. Une succession longue et précise de
transformations (intégrant l'ajout d'huile végétale de Noisette extra vierge) permet de valoriser la capacité extractive de cette huile essentielle tout en respectant l'intégrité des plantes extraites.

Ne se limitant pas à de simples supports, le Niaouli et la Noisette nourrissent, protègent, revitalisent la peau et assurent une excellente pénétration cutanée des principes des plantes extraites. L'arôme du Niaouli ne convient pas à tous, l'ajout de quelques gouttes d'huile essentielle de Géranium bourbon est possible. 

Centella asiatica

28,00€Prix
Volume
  • Centella asiatica
    Nature et Progrès

  • Kelly et Simon Lemesle ont développé deux sites de production à Madagascar où ils cultivent, organisent des cueillettes à proximité immédiate et distillent. 

    « La ferme de Mahatsinjo », historiquement le premier projet, est située dans la région d’Ambatodrazaka dans les Hautes Terres de Madagascar à environ 800 mètres d’altitude dans un village rural. C’est un projet familial regroupant des activités diversifiées d’élevage, de cultures vivrières et d’aromatiques pour la production d’huiles essentielles. Avec l'association Mimosa ils ont intégré des objectifs sociaux et culturels à ce projet : une crèche et une bibliothèque ont été créées

    www.mimosa-asso.com

    « Le domaine d’Ambohitsara » se situe à une trentaine de kilomètres de Mahanoro sur les premières collines en bordure de la côte Est de Madagascar. Une dizaine d’hectares sont valorisées pour les aromatiques au cœur d’un environnement sauvage. 

    A Madagascar, six producteurs sont associés, pour la majorité des petites structures qui cultivent et distillent principalement pour Astérale, avec le même respect et professionnalisme